Connect with us

Politique

Les États-Unis et le Qatar discutent pour renforcer la sécurité en Afghanistan

Les États-Unis et le Qatar ont récemment discuté des développements en Afghanistan après la prise de contrôle des talibans, alors que la nation déchirée par la guerre attend toujours la formation du nouveau gouvernement.

Publié

on

Les États-Unis et le Qatar discutent pour renforcer la sécurité en Afghanistan

L’émir qatari Tamim bin Hamad Al Thani s’est entretenu à Doha avec le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin, « ils ont parlé de l’Afghanistan après la prise du pouvoir dans le pays par les talibans », a déclaré le bureau de l’émir qatari dans un communiqué.

« Ils ont discuté de l’évolution des événements en Afghanistan et des efforts déployés pour renforcer la sécurité et la stabilité dans ce pays », a indiqué le bureau.

Les ministres ont transmis à l’émir du Qatar, leur gratitude et l’appréciation du président américain pour les efforts et engagements du Qatar dans le processus de paix en Afghanistan. Par-dessus tout, leur rôle clé dans l’évacuation des citoyens américains, des citoyens des pays alliés et des Afghans du pays, a été applaudis. Ainsi que pour les pourparlers de paix à Doha entre les talibans et les États-Unis, et le rôle diplomatique du Qatar dans le maintien de la paix dans la région.

« J’ai exprimé notre gratitude pour le soutien remarquable du Qatar au transit en toute sécurité de centaines de citoyens américains et de dizaines de milliers d’Afghans et d’autres évacués d’Afghanistan », a déclaré Blinken dans un tweet.

Blinken s’est rendu au Qatar du 6 au 8 septembre pour remercier les représentants du gouvernement en personne pour le soutien exceptionnel apporté au transit en toute sécurité des citoyens américains, des Afghans et des autres évacués d’Afghanistan.

Les États-Unis ont remercié plusieurs pays, dont l’Inde, pour leurs « offres généreuses » d’aide de diverses manières concernant les efforts de réinstallation des Afghans à risque lors des opérations d’évacuation critiques d’Afghanistan.

Les forces américaines ont quitté l’Afghanistan il y a près d’un mois, marquant la fin d’une sortie chaotique et désordonnée de la plus longue guerre des États-Unis.

Au total, les États-Unis et leurs partenaires ont relocalisé plus de 124 000 personnes en lieu sûr, dont 6 000 citoyens américains. (ANI)

Continue Reading
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Newsletter

Populaire